Musée National Fernand Léger

316 chemin du Val de Pôme
06410 BIOT

Ouvert toute l'année

Présentation

Réunissant un fond unique de tableaux, céramiques et dessins, la collection du Musée National Fernand Léger permet à tous de découvrir cet artiste majeur de l'avant-garde, de ses recherches cubistes aux grandes compositions colorées des années cinquante.

Contrastes de formes et dynamisme de la couleur évoquent le rythme de la machine, la poésie des objets et la beauté de la grande ville moderne.

Au pied du village de Biot, au sein d'un parc méditerranéen, le musée propose aux visiteurs une riche programmation d'expositions, d'activités culturelles (ateliers pédagogiques, projections, conférences, etc.) ainsi que des audio guides en 7 langues. La buvette du jardin, ouverte de mai à octobre, offre un cadre agréable pour se rafraîchir après la visite.

LE MUSÉE EN QUELQUES DATES

1955, Fernand Léger à Biot

Quelques mois avant sa mort, en 1955, Fernand Léger achète une villa, le Mas Saint André, situé au pied du village de Biot sur un terrain horticole. Le peintre s'installe à l'époque sur la Côte d'Azur pour suivre la fabrication de ses céramiques.

C'est sur ce terrain que Nadia Léger, sa veuve, et Georges Bauquier, son proche collaborateur, décident de créer un musée pour lui rendre hommage et favoriser la connaissance de son œuvre. Les fondateurs unissent leurs efforts pour financer et coordonner l'intégralité du projet de bâtiment, conçu par l'architecte André Svetchine. Le parc est confié au paysagiste Henri Fisch. Le projet de bâtiment intègre une immense mosaïque, initialement prévue par Léger pour la décoration du stade de Hanovre, mais jamais réalisée. L'architecte se sert des dimensions de ce projet pour calculer les proportions de cet édifice signal, totalement dédié à l'œuvre monumentale.

1960, la création du musée

Le soir du 13 mai 1960, une manifestation exceptionnelle inaugure le musée Fernand Léger à Biot. Plus de cinq mille invités se pressent à l'ouverture du premier musée monographique de la région. Sous le patronage de Picasso, Braque et Chagall, l'inauguration réunit des célébrités du monde littéraire et artistique, des vedettes de cinéma et des représentants politiques. Le musée Fernand Léger marque de son sceau le paysage culturel de l'époque.

Non loin de Biot, d'autres projets consacrés aux grandes figures de l'art moderne se concrétisent peu de temps après : à Saint Paul, la Fondation Maeght en 1964 et à Nice le musée Marc Chagall en 1969.

1969, la donation à l'Etat

En 1969, les fondateurs font don à l'Etat français du bâtiment, du terrain et d'une collection riche de plus de trois cents œuvres. André Malraux, Ministre d'État chargé des affaires culturelles, reçoit la donation au cours d'une manifestation officielle qui se termine par un gala organisé au palais du festival de Cannes. Le musée Léger devient musée national et selon les clauses de la donation, les fondateurs restent directeurs à vie.

1987-1990, l'extension du bâtiment

En 1987, le musée fait l'objet d'un agrandissement dont l'étude et la construction sont confiées par le Ministère de la culture à l'architecte Bernard Schoebel. Une nouvelle aile de bâtiment vient doubler la surface d'exposition. Sur les façades est et ouest de la nouvelle construction, Georges Bauquier commande à Heidi Melano des mosaïques monumentales d'après les projets de Léger pour La Triennale de Milan (1951) et pour la décoration de l'université de Caracas (1954).

Georges Bauquier se retire de ses fonctions de directeur en 1994.

2004-2008, la modernisation des espaces

Des travaux de rénovation sont entamés dès 2004. L'architecte Marc Barani est chargé des travaux pour restructurer les espaces d'exposition et améliorer l'accueil du public. Le mobilier est confié à Eric Benqué et l'aménagement du jardin au paysagiste Philippe Déliau. Ce nouvel aménagement permet une meilleure présentation de la collection permanente. Dans un accrochage chronologique riche en chef-d'oeuvres, le visiteur parcourt l'ensemble de la vie de Fernand Léger.

Période d'ouverture

Ouvert tous les jours, sauf le mardi, les 25 décembre, 1er janvier et 1er mai. De 10h à 18 h (mai à octobre) De 10h à 17 h (novembre à avril)

Tarifs : Collection permanente : Tarif plein : 5,50 € Tarif réduit : 4 € Tarif groupe (constitué à partir de 10 personnes) 5 € par personne Pendant les expositions temporaires Plein tarif 7.50 euros Tarif réduit 6 euros Tarif groupe ( groupe constitué à partir de 10 personnes) 7 € par personne Achat de billets en nombre et à l'avance : Musée&compagnie Tél : 33 (0)1 40 13 49 13 Gratuité moins de 26 ans exposition permanente (pour les membres de l'Union européenne), le premier dimanche du mois, pour le public handicapé et les enseignants Visites commentées et ateliers (adultes, scolaires, enfants et famille)