Fouilles archéologique de la place de la république

Place de la République
70300 LUXEUIL LES BAINS

Ouvert toute l'année

Présentation

Campagne de fouilles archéologiques en 2008 et 2009, découverte de 125 sarcophages sur 650m².

L'église Saint-Martin, située au nord du monastère, est mentionnée pour la première fois dans le récit des miracles des abbés Eustaise et Valbert, composé à la fin du Xe siècle. On y apprend que Saint Valbert, troisième abbé de Luxeuil, y fut inhumé vers 670 «derrière l'autel, dans une crypte d'un travail admirable».

Dans l'attente des études et des analyses finales (notamment la datation au C14), les archéologues restituent une première chronologie de l'occupation du site de la place de la République.

Le premier bâtiment en pierre reconnu correspondrait à un habitat urbain du IIe siècle après Jésus-Christ, de type domus, succédant à une occupation artisanale du Ier siècle après Jésus-Christ. C'est dans les ruines de la domus, abandonnée dans la première moitié du IVe siècle, qu'est établie une nécropole païenne.

La nécropole du Bas-Empire est à l'origine de la construction d'une vaste - et inattendue - basilique funéraire paléochrétienne des Ve/VIe siècles. C'est contre son chevet que fut construite dans les années 670 ce que l'on appelle la «crypte de Saint Valbert». Ce type de crypte externe demeure exceptionnel pour des périodes aussi hautes (époque mérovingienne).

L'église fut ensuite reconstruite au début du IXe siècle, des aménagements successifs ultérieurs en modifieront la destinée, vers une église paroissiale, jusqu'à sa démolition en 1797.

Les vestiges archéologiques découverts sont parmi les plus importants, dans l'Est de la France, pour cette période.

Fouilles réalisées par Sébastien BULLY, archéologue au CNRS, et son équipe.