Abbatiale Saint-Pierre

  • ©F. Burgevin

Place de la Libération
19140 UZERCHE

Ouvert toute l'année

Présentation

Au milieu du XIe siècle, la construction de l'abbatiale Saint-Pierre d'Uzerche est le premier grand chantier roman du Bas-Limousin.

Avec son plan au sol, sa crypte et son clocher, l'église d'Uzerche rappelle l'ancienne basilique Saint-Martial de Limoges, disparue aujourd'hui, à laquelle on doit la naissance de l'art roman en Limousin.

Elle est de type à déambulatoire et chapelles rayonnantes, un transept débordant et une nef à trois vaisseaux.

Le clocher, de type roman limousin, avec plusieurs niveaux passant de la base carrée au plan octogonal, est comparable à ceux de Collonges-la-Rouge en Corrèze et Saint-Léonard-de–Noblat en Haute-Vienne. Les chapiteaux romans en calcaire du clocher s'inscrivent dans l'art des vallées de la Vézère et de l'Auvézère.

La plus ancienne crypte limousine

Deux escaliers, actuellement bouchés, permettaient d'accéder au choeur de l'église.

Une voûte en berceau prenant appui sur un massif pilier central couvre la confession où étaient conservées les reliques de saint Léon et saint Corona. Ces reliques étaient visibles par les pèlerins depuis l'église grâce à de petites ouvertures que l'on devine encore.

Sources : E. PROUST, La sculpture romane en Bas-Limousin. Picard, 2004; K. MADIES, L'ancienne abbatiale Saint-Pierre d'Uzerche. B.S.S.H.A. de la Corrèze, t.126, 2004.