Façade de la Tour du Pin Montauban

14 rue de la République
26400 CREST

Ouvert toute l'année

Présentation

La maison de la tour du pin Montauban, aussi appelé maison de l'Asile maternel se trouve au n°14 de la rue de la République  à Crest. La toiture et la façade sont inscrites à l'inventaire des Monuments historiques depuis 1980. L'édifice fut construit au début du XVIIe siècle. C'est un ancien hôtel particulier, avec une partie habitation pour les maîtres de maison, une partie habitation pour les domestiques, des écuries et un jardin.

Architecture:

La façade de la maison de l'Asile maternel est caractérisée par ses quatre fenêtres, hautes, larges, ouvertes au premier et au second étage et protégées par des balustrades en fer forgé, et sa grande porte d'entrée, surmontée d'une corniche un peu massive. Les combles sont éclairées par quatre fenêtres carrées de petites dimension, et le larmier qui couronne la maison est une corniche continue. De plus, les divers étages sont aussi séparés les uns des autres par une corniche de même forme, mais moins large. Enfin, sous les fenêtres du premier étage et de second étage, sont sculptées sept têtes, qui représentent les sept péchés capitaux, placés dans l'ordre suivant, en commençant par la gauche du second étage : envie, colère, orgueil, paresse, avarice, luxure et gourmandise.

Historique:

XVIIème siècle : Construction de la partie la plus ancienne de la maison par François de Pourroy, conseillé du Roi, vice-sénéchal de Crest.

XVIIIème siècle : Transformation de la maison avec reconstruction de la facade sur rue dans l'état dans lequel nous la connaissons aujourd'hui par Armand François de la Tour du Pin Montauban, marquis de Soyans et gouverneur de Crest (1750-1810).

XIXème : la maison est habitée par de riches notables dont Charles Chion, maire de Crest de 1831 à 1835

1882 – 1977 : le bâtiment était occupé par l'école communale comme en témoignent les inscriptions au-dessus de la porte d'entrée, toujours visibles.

Aujourd'hui les locaux de cette maison sont occupés conjointement par Drôme Aménagement Habitat et les services de la ville de Crest.

Intérêt patrimonial:

Le 22 Juillet 1980, le ministère de la culture et de la communication ainsi que le ministère de l'environnement et du cadre de vie ont validé l'inscription du monument à l'inventaire des monuments historiques.

La présence de certains éléments de la façade ont permis cette inscription :

Têtes sculptées

Balcons en fer forgé

Porte d'entrée en menuiserie

Rénovation:

La Municipalité de Crest veille à sauvegarder son patrimoine et entreprend régulièrement des travaux de rénovation afin de conserver et d'embellir son riche héritage architectural.

Après les travaux du clocher de l'église St-Sauveur en 2011, la ville a souhaité en 2013 valoriser l'exceptionnelle façade de la Tour du Pin Montauban, célébrant ainsi à sa manière les 100 ans de la loi relative à la protection des Monuments Historiques, thématique mise à l'honneur pour la 30ème édition des Journées européennes du Patrimoine des 14 et 15 septembre 2013.

Type d'établissement

Site et monument historiques

Catégories des sites et monuments historiques

Classé ou inscrit (CNMHS)

Thèmes des sites et monuments historiques

Maison