Une irrésistible envie de profiter des beautés de notre patrimoine tout en goûtant la fraîcheur apportée par l’eau ? Partez à la découverte de ces petites Venise françaises !

Au sein du Parc naturel régional des boucles de la Seine normande, découvrez la ville de Pont-Audemer !

Située au cœur des nombreux bras de la Risle, la ville est baignée de canaux et entourée d’une zone humide.

© Didier Laurent Adobe Stock

Cette particularité géographique lui a valu d’être longtemps une ville de tanneur où se sont même formés Thierry Hermès et son fils, Charles-Émile, fondateurs de la marque de luxe éponyme. Si aujourd’hui cette activité a disparu de la ville, elle peut encore se lire dans certains bâtiments. Une découverte lors de votre balade en kayak sur les canaux !

© Mélanie Hugot

Surnommée la « Venise du Gâtinais », Montargis est irriguée par les eaux du Loing, du canal de Briare, du Vernisson et du Puiseaux !

Ce riche réseau hydrographique se traduit par de nombreux canaux qui quadrillent le centre-ville de la cité. Afin de les franchir, ce sont plus 130 ponts et passerelles qui sont à votre disposition ! Perdez-vous dans la ville pour une promenade bucolique, au grès des maisons à pans de bois et des hôtels particuliers Renaissance, dont le charme est agrémenté par de nombreuses compositions fleuries au fil des cours d’eau !

Dans la riche plaine de Limagne, partez à la découverte d’Issoire, située à la confluence de la rivière Allier, de la Couze Pavin et du ruisseau de Boulade. De nombreux biefs et canaux irriguent ainsi la ville, ses jardins et ses vergers !

Après une visite obligatoire de l’abbatiale Saint-Austremoine, bijou de l’art roman du XIIe siècle, parfaitement conservé, profitez d’une pause bien méritée. Rendez-vous dans le square donnant sur le chevet de l’édifice, pour en admirer la beauté et profiter de la fraîcheur apportée par la Couze Pavin. Une halte appréciable avant de monter à l’assaut du beffroi du XVe siècle qui vous offre une vue à couper le souffle sur la ville et les massifs environnants : chaîne des Puys, Sancy et Cézallier !

@ Gwenaëlle Douard
© F. TESSIER / OT PERIGORD Dronne Belle

Situé sur une île au milieu de la Dronne, le site de Brantôme est occupé dès le néolithique.  Cette situation géographique unique lui vaut le surnom de « Venise du Périgord ».

La ville doit sa prospérité à son abbaye, fondée dès 769 par Charlemagne ! D’abord troglodytiques, ses premiers vestiges se visitent encore dans la falaise qui domine le cours d’eau. La grotte dite du Jugement dernier, conserve deux bas-reliefs impressionnants. Ne manquez pas également l’église abbatiale bâtie des XIe au XIIIe siècles et le cloître daté du XIVe siècle.

Direction la Provence, dans la ville de Grimaud, qui se partage entre village médiéval perché et cité lacustre du XXe siècle, surnommée « la petite Venise provençale » !

© Nico Gomez

Cette partie, située en bord de Méditerranée, a vu le jour dans les années 1960, par la volonté de l’architecte François Spoerry. Visionnaire, il achète des terrains au cœur des marécages et de la plaine alluvionnaire de la Giscle, pour construire des maisons au bout desquelles seraient garées non pas des voitures, mais des bateaux !
Cet ensemble architectural formé de demeures au style inspiré par la Provence environnante est aujourd’hui labellisé Patrimoine du XXe siècle !

Article rédigé en partenariat avec J’aime mon patrimoine