Profitez de vos détours pour découvrir de délicieux fromages, leur histoire et leurs secrets de fabrication...

Le Picodon, fromage de chèvre drômois

Ce fromage de chèvre de la Drôme, qui se consomme aussi bien sec qu’en fromage frais, est la star des fromagers du marché de Crest.

 

Déguster le fromage de Langres, c’est ouvrir ses sens à la tradition et au goût.

Ce fromage de forme concave et de couleur jaune orangée bénéficie d’une Appellation d’Origine Protégée (AOP). En entrée, en plat ou en bouchées apéritives, le Langres est une histoire de gourmets…

Le fromage aux artisous

La confection de ce fromage reprend les étapes classiques de fabrication d’un fromage affiné : caillage, moulage, égouttage, salage et enfin l’affinage où entre en jeu l’ingrédient mystère : des acariens. Les artisous sont posés sur les fromages où ils vont se développer, sculpter la croûte et apporter une saveur bien particulière.
Retrouvez-le sur le marché du Puy en Velay.

Le « Fromage de Bergues »

C’est un fromage à pâte blanche et souple, pressée, non cuite, au lait cru de vache, en partie écrémé. A l’origine, ce fromage est issu du lait des vaches de la race bovine « Rouge Flamande » (vache à la robe uniformément rouge acajou) dont les premières traces historiques ont été découvertes à Bergues à la fin du XIXe siècle. Le « Fromage de Bergues » présente une croûte de couleur beige clair à foncé. Il est connu pour sa forte odeur.

 

Histoire ou légende ? Au cours d’un repas, la vue des fromages alors en forme de pyramide bien pointue aurait rappelé à Napoléon la cruelle défaite d’Égypte, campagne conseillée par Talleyrand, son ministre des affaires extérieures. À la suite de ce malheureux incident, celui-ci aurait fait envoyer à Napoléon six pyramides soigneusement tronquées !

 

Le grand cru des crottins

Le crottin de Chavignol tient son nom d’un petit village niché dans les collines du Sancerrois. Ce fromage de caractère, à la fois fondant et corsé, est fabriqué à base de lait de chèvre cru. Il peut se déguster à différents degrés d’affinages : mi-sec, bleuté, bleu ou repassé. 

©Isabelle TREVIDIC pour le syndicat du crottin de Chavignol

Le plus doux des fromages bleus

La fabrication de la Fourme d’Ambert remonterait à l’époque gallo-romaine.
Ce fromage AOP à pâte persillée est produit entre 600 et 1 600 m d’altitude, sur la zone de montagne du Puy-de-Dôme.