Le temps des vendanges a sonné !
L’occasion parfaite pour faire un détour dans les plus beaux vignobles de France.

Débutez votre tour de France des vignobles par la Lorraine !
Premier arrêt : Toul. Cette ville, chargée d’Histoire, a su marier la mise en valeur de son passé et son savoir-faire viticole.
La route touristique des Côtes de Toul, longue de 20km, vous fera découvrir plus de dix domaines où des passionnés vous accueillent tout au long de l’année.
Riche d’un passé millénaire, Toul vous surprendra par son patrimoine architectural. Fortifications Vauban et Séré de Rivières, Cathédrale Saint-Étienne, ou encore collégiale Saint-Gengoult, vous offrent un voyage exceptionnel dans l’Histoire !

vue depuis la Cathédrale de Toul
© Vincent Damarin

Obernai est l’une des villes incontournables de la Route des Vins d’Alsace. La qualité de ce vignoble est reconnue depuis le Moyen Âge. À cette époque, déjà, le vin d’Obernai était servi sur les tables des cours impériales et dans de nombreux monastères.

© Thomas Muller

Tout au long du Sentier Viticole du Schenkenberg, vous découvrirez le travail de la vigne, de la taille aux vendanges. Surplombant la ville d’Obernai, ce chemin offre une vue exceptionnelle sur les coteaux, la plaine d’Alsace, le massif des Vosges et au loin, la silhouette de la cathédrale de Strasbourg.

Bénéficiant d’un sol calcaire compact et d’une exposition sud, le coteau Schenkenberg produit des crémants d’Alsace au goût unique. Pour les amateurs de demi-sec, le Riesling d’Obernai offre un équilibre gourmand entre fraîcheur et rondeur.

Continuez votre parcours en terre alsacienne ! Porte méridionale de la célèbre Route des Vins d’Alsace, Thann jouit de l’excellence viticole et d’un patrimoine foisonnant.

©ILLPROD_THANN_DRONE

Le vignoble du Rangen de Thann, reconnu dans le monde entier, est le seul de la région à être classé Grand Cru dans sa totalité. Orientés plein sud, ses coteaux s’étendent sur plus de 22 hectares avec des pentes vertigineuses allant jusqu’à 45°. Vignoble d’exception, le Rangen produit quatre cépages de grande qualité : le Riesling, le Pinot Gris, le Gewürztraminer et le Muscat. Du demi-sec au moelleux, les vins blancs du Rangen magnifient les spécialités locales telles que la schieffala ou les asperges d’Alsace.

Poursuivez votre voyage dans le Val-de-Loire, territoire viticole aux 50 appellations contrôlées. À l’image de cette région et de la richesse de son patrimoine local, Chinon propose des vins raffinés, délicats, mais également puissants.

© Florian Fortier Adobestock

Aux confins des provinces d’Anjou, du Poitou et de la Touraine, Chinon fait l’objet, depuis le Moyen Âge, de l’intérêt des Grands du territoire. Ainsi, le vin de Chinon devient rapidement le vin des rois et la ville se pare d’édifices somptueux. Sa forteresse royale, construite par le roi Henri II Plantagenêt vers 1160, domine la cité sur son éperon rocheux. Tout autour s’étendent les vignobles dont le vert intense témoigne de la douceur du climat conférant au vin une rondeur en bouche exceptionnelle.

Surtout connu pour son vin rouge, Chinon propose également des vins blancs d’exceptions confectionnés notamment avec des cépages de Cabernet Franc.

Entrons à présent au cœur du Berry pour découvrir la cité médiévale de Sancerre et ses cépages.

Indétrônable du haut de son piton rocheux, la cité médiévale arbore un patrimoine foisonnant ! Sancerre vous étonnera avec son magnifique château, dominant les domaines où le vin de Sancerre est vinifié, élevé et mis en bouteille depuis le Moyen Âge.

S’étendant sur 2800 hectares, le vignoble de Sancerre offre un sublime panorama sur les collines berrichonnes, la Loire et la ville médiévale. Après une promenade entre les vignes, laissez-vous tenter par une dégustation de Pinot noir ou de Sauvignon blanc, accompagnés des fameux Crottins de Chavignol.

Le Berry n’a pas fini de vous surprendre par la beauté de ses monuments et la finesse de sa gastronomie. Continuez votre excursion berrichonne à Valençay, dans la vallée du Nahon.

©A²I Thierry Vincent

Classé « Grand site du Val de Loire », le château de Valençay ravira les amoureux de la Renaissance. Mais Valençay ne se découvre pas que dans ses pierres. La cité possède un riche patrimoine gastronomique. Seule ville de France à posséder deux AOC et AOP portant le même nom, Valençay bénéficie d’un vignoble de renom.

Alors, avant de reprendre votre Route des Vins, dégustez un verre de Valençay aux arômes délicats, accompagné d’une Pyramide de Valençay, un fromage de chèvre des plus raffinés.

Une ambiance toscane dans la capitale des vins nantais ? Oui, c’est possible et c’est à Clisson que cela se passe !

C’est sur les rives de la Sèvre Nantaise que s’est développée, au Moyen Âge, la capitale du vignoble de Nantes. D’abord ville médiévale traditionnelle, c’est à la Révolution française que Clisson développe des airs de bourgade italienne.

@ Vignoble de Nantes Tourisme

Classé Pays d’art et d’histoire, Clisson est au cœur d’un magnifique vignoble réputé pour son Muscadet fruité, mais surtout son cru Clisson, un vin blanc sec provenant uniquement du cépage Melon B. De quoi ravir vos yeux et vos papilles !

Entrez en Bourgogne par Joigny, la ville aux mille couleurs ! Ville de briques rouges et de pans de bois ocres, bâtie entre la rivière Yonne bleue et grise et les vignes vertes, Joigny étonne par son éclat. Ville de vignerons depuis le Moyen Âge, toute la cité de Joigny est marquée par la culture du vin.

@ Rémy Poibleaud

Reconnu mondialement pour ses grands crus, l’appellation de Bourgogne offre des vins d’une grande qualité. Le Pinot gris, cultivé sur le territoire de Joigny, est notamment réputé pour ses arômes à la fois élégants et puissants. Adossés au plateau du Pays d’Othe, les coteaux jovaniens, exposés au sud, surplombent la vallée et la ville. La vigne est plantée sur une terre très particulière, composée d’argile à silex et de calcaire du Turonien. C’est cet environnement spécifique qui donne aux vins de Joigny toutes leurs subtilités.

Plus au sud dans la Drôme, votre escapade sur la route des vins entre en Provence ! Au cœur de la Drôme provençale, la ville de Nyons bénéficie d’un climat ensoleillé, propice à la culture de la vigne. C’est en traversant les collines drômoises que vous découvrirez les 500 hectares du vignoble nyonsais. La richesse du sol caillouteux confère aux Côtes du Rhône Village de Nyons une fraîcheur en bouche et de légères notes de fruits rouges.

Afin de déguster ce vin local, quoi de mieux que d’arpenter les ruelles provençales de la ville à la recherche d’une terrasse ombragée ? Au cœur de Nyons, découvrez le charme de l’architecture provençale dont le château delphinal est un magnifique exemple.

Terminez votre détour sur la Route des Vins sous le soleil de la Méditerranée !
Saint-Cyr-sur-Mer et Ollioules, deux cités voisines typiques du sud-est de la France, sauront vous charmer à la fois par leur architecture et par leurs vins gorgés de soleil.

Entre arrière-pays provençal et calanques bleu turquoise, Ollioules et Saint-Cyr-sur-Mer offrent un paysage splendide, sculpté par le vent et la mer.

Adeptes de randonnées ? Parcourez le vignoble de l’appellation Bandol où des vignerons passionnés vous présenteront les spécificités de leur appellation dont les vins rosés et rouges enchanteront vos papilles ! Cultivés sur un sol aride balayé par les embruns de la mer, les vins de Bandol sont le fruit d’un savoir-faire rigoureux et d’un climat rude leur octroyant de vives saveurs et une puissance certaine.

Article rédigé en partenariat avec J’aime mon patrimoine